La série « Le Joyau »


Hi everybody!

Je vais vous présenter une trilogie nommée « Le Joyau », écrite par Amy Ewing, disponible aux éditions Robert Laffont.

J’avais été intriguée par la couverture qui me rappelait beaucoup celle de « La Sélection » de Kiera Cass. Je me demandais si c’était une nouvelle série de l’auteur ou une suite pour cette première série. En fait ce n’était ni l’un ni l’autre. Bien au contraire, il ne faut pas confondre: bien qu’on pourrait penser qu’il s’agit d’une sorte de copie réchauffée et insipide de « La Sélection », ça ne l’est absolument pas. « Le Joyau » est une trilogie à la fois magique et révoltante, gaie et déprimante.


Le contexte est très particulier: dans un monde post-apocalyptique régit par la suprématie de quatre principales familles nobles entourées d’une cour de familles nobles qui leurs sont soumises, personne ne choisit son destin: en fonction l’endroit de naissance d’une personne, de sa famille, de sa lignée, son avenir est tout tracé. Les nobles, peu nombreux et richissimes sont opposés aux ouvriers, majorité de la population qui est en grand manque d’argent. Le contraste entre le Joyau, constitué de palais luxueux qui nous vendent du rêve et le Marais ou la Fumée ou la pauvreté est affligeante, nous rappellent quelque peu notre propre réalité.

Les personnages sont très différents les uns des autres, on apprend à les connaître au cours de l’histoire, ils nous surprennent, nous déçoivent pour nous impressionner plus encore par la suite.

L’héroïne et narratrice, Violet, ou lot 197, est discrète au début mais devient de plus en plus sûre d’elle (pour notre plus grand plaisir). Violet est mère-porteuse, elle doit porter les enfants de la noblesse. Au cours de la série, on apprend à la connaître, à comprendre ce monde hiérarchisé dans lequel elle vit, on suit son histoire d’amour avec Ash, l’évolution de ses relations avec les autres personnages. Elle aime l’idée de liberté, bien qu’elle n’ose pas se permettre de la réclamer dès le début. Violet a des amis précieux, et c’est un des facteurs qui lui permettent d’avancer. Son amour pour Ash et l’attachement qu’elle porte à sa famille sont aussi prépondérants dans le développement de ce personnage et de l’histoire.

Ash, lui, est très replié sur lui-même, malgré l’assurance et la confiance en soi qu’il affiche en public. Il se déteste et pense être quelqu’un de mauvais qui ne peut pas être heureux. Malgré tout, c’est un personnage courageux auquel on s’attache rapidement.

Un autre personnage très important pour l’hitoire est Lucien. Cet homme, qui va aider (sauver) Violet et en définitive toute la population de la Cité Solitaire est à la fois très intelligent et très sentimental. Il est loyal envers les personnes importantes pour lui et on s’attache aussi très vite à lui.

Il est aussi important de mentionner Raven, une mère porteuse et la meilleure amie de Violet. Son rôle sera aussi déterminant dans la tournure que prendront les évènements. Je crois que Raven est mon personnage préféré: elle est tenace, franche et mâture. Elle prend soin des gens qu’elle aime, notamment Violet.

Garnet (dont le prénom m’a un peu perturbée au début…) est tout d’abord agaçant, mais je dois dire qu’on l’apprécie de plus en plus.


Je trouve que cette série est captivante, mais aussi surprenante. Le suspens est présent du début à la fin et la lecture est très plaisante. L’écriture d’Amy Ewing est addictive et l’attente de réponse est un supplice tout au long de l’histoire. D’un autre côté, on n’a pas envie de savoir la fin de cette histoire, car ça voudrait dire que l’on quitte les personnages, que c’est fini, et que dans  un sens, ce suspens constant va nous manquer.

Avez-vous lu ce livre? Si oui, partagez-vous mon avis?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s