Phobos tome 1 : découverte inattendue d’un livre qui ne m’a pas déçue


Hello tout le monde !!

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre qui m’a beaucoup surprise dans le très bon sens du terme … Phobos de Victor Dixen !

A vrai dire, je comptais vous parler d’autres livres avant celui-ci sachant que je les avais lus avant mais après avoir avoir lu ce roman (en deux jours mais j’aurais pu le lire d’une seule traite si j’avais eu assez de temps libre hier), j’ai décidé d’en parler maintenant, juste après l’avoir terminé.

Aussi, je dois admettre que si on ne me l’avait pas offert, je ne l’aurai probablement pas lu (ce qui aurait été vraiment, vraiment, trop dommage) : premièrement, je n’aimais pas trop la couverture (fait étonnant car habituellement, j’adore les couvertures de la collection R), de plus, l’histoire ne me tentait pas vraiment non plus puisque je ne suis pas très fan de télé-réalité ni d’espace.

Mais ne pas le lire aurait été une immense erreur !! 

Dès les premières pages, on est happés dans l’histoire, Léonor nous entraîne dans sa vie. Sans plus attendre, voici le résumé de l’éditeur :

Je vais commencer par mon point préféré : Léonor, le personnage principal. Elle évite tous les défauts que je trouve insupportables chez la plupart des personnages principaux : elle ne fait pas les choix stupides (facilement évités) qui finissent mal et rendent malheureux l’ensemble des personnages ou presque, elle n’est pas niaise, elle réfléchit de façon logique, ne se fait pas d’illusion sur les autres tout en restant humaine. Elle est lucide, et contrairement aux autres, elle remet en question ce qu’on cherche à lui imposer (même si elle met du temps à se rendre compte des plus grosses énormités, ce qui fait durer le suspens).

En fait, j’adore à peu près l’ensemble des personnages. Commençons par les filles : on apprend à les connaître très vite à travers le regard de Léonor qui a appris à les connaître lors de leur année de formation dans la Vallée de la Mort. Par ordre de mes préférences, juste après Léonor suit Safia. Cette fille est gentille et rationnelle plus que n’importe laquelle du groupe, je trouve. Ensuite, il y a Kelly, qu’on apprend à apprécier au fur et à mesure du livre, Elizabeth, danseuse difficile à cerner, puis Fangfang, la fille studieuse de la bande et enfin Kirsten, que j’appréciais au début mais qui a largement baissé dans mon estime tout au long du livre.

Pour les garçons, il est plus difficile de se construire un avis étant donné qu’on ne les voit que très peu de temps chacun et jamais au naturel. Je pense que mon avis à leur sujet (et celui des filles) devrait évoluer à la lecture du volume 2.

Aussi, les règles fixées pour leur cadre de vie tout au long de l’émission sont des plus agaçantes mais permettent aussi le développement de l’histoire telle qu’elle est. Car l’intrigue est construite et racontée d’une main de maître : les révélations inattendues se succèdent, rythmées par les séances de speed-dating. L’atout indéniable de ce livre consiste en la présence d’un cadre terrestre : une fois les prétendant(e)s en direction de Mars, on continue de suivre ce qui se passe sur Terre par le biais de l’équipe qui a organisé leur voyage mais aussi par de tierces personnes qui, je pense, seront des éléments clés de l’histoire dans les tomes à venir.

La Terre, elle aussi, a évolué dans ce futur proche, mais pas forcément dans le bon sens du terme. En effet, les Etats-Unis, gouvernés par l’hyper-libéralisme, vendent tous les organismes de l’Etat (NASA, Poste…). Tous veulent faire de l’argent, c’est le maître mot qui fut la genèse de la mission à laquelle prennent part Léonor et les autres prétendant(e)s. Une nouvelle drogue, le Zero-G, a fait son apparition et ravage la planète. Le reflet d’une civilisation mercantile qui pourrait être la nôtre dans quelque décennies est ici présentée avec un réalisme surprenant et terrifiant.

Il y a donc de nombreuses raisons qui font que j’ai tout simplement adoré lire ce livre, j’aurais énormément regretté de passer à côté pour une couverture (bien que je ne m’y fie pas tant que ça, je dois admettre que de prime abord, une couverture qui me plaît m’attire plus) et un simple résumé. Je vous encourage donc à lire ce livre si vous en avez l’occasion (si ce n’est pas déjà fait). Et si vous l’avez déjà lu, qu’en avez-vous pensé ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s